Quel prénom breton aimez-vous ?

SabineParSabine

Quel prénom breton aimez-vous ?

Cet automne, la cour de cassation de Rennes a validé l’accent breton appelé “tilde” sur le n du prénom “Fañch” pour la famille Bernard, laquelle a gagné sur un vice de forme : tous les détails ici.

Cette ouverture envers un foyer en particulier ne veut pas dire que la bataille soit pour autant terminée.
Car si ce jugement est réjouissant, il n’est valable actuellement que pour cette famille.

Alors plus vous serez nombreux à préférer un prénom breton – comme l’a choisi légitimement la famille Bernard –, plus la question des lettres accentuées sera posée – notamment pour les prénoms avec un tilde* – et apparaîtra un jour comme une formalité.

À noter que Fañch (ou Fañchic/Fañchig) est l’équivalent du français “François.”

Sauf en cas de changement de sexe, un prénom est porté toute sa vie, il est donc important de bien le choisir.

Différentes raisons peuvent conduire à opter pour un nom breton :

  • la fierté de sa culture,
  • l’envie d’être adopté par les Bretons si l’on est d’ailleurs,
  • pour souligner son appartenance régionale,
  • par tradition familiale,
  • pour soutenir cette langue,
  • pour se distinguer en choisissant un prénom original,
  • par intérêt pour l’histoire celtique,
  • ou simplement parce que vous les trouvez jolis.

 

#SonPrénomBreton

À tous les futurs parents… le hashtag #SonPrénomBreton est fait pour vous. (Prénom se dit anv bihan en breton.)

Pour faciliter le choix d’un prénom, les indémodables calendriers sont un support de recherche rapide et ludique. Alors imaginez un calendrier édité en bilingue français-breton ! Ou dans une autre langue régionale d’ailleurs.

Ce service plaît. Et on m’en demande de plus en plus. Il est d’ailleurs valable pour n’importe quelle activité…
Par exemple, les entreprises affichant le label “Produit en Bretagne” peuvent renforcer leur image avec ce clin d’œil sympathique (et pratique !) d’un calendrier bilingue français-breton, que ce soit auprès de leur clientèle ou simplement de leurs employés.

En plus, toutes les options sont possibles : par exemple un calendrier partiellement en breton (uniquement bilingue au niveau des prénoms de l’éphéméride), ou alors un calendrier totalement bilingue.

Mais les entreprises étrangères installées en terre bretonne peuvent aussi demander un calendrier bilingue anglais/breton ou allemand/breton, etc.

Exemple d’une de mes créations récentes pour un calendrier de sapeurs-pompiers.

POUR VOTRE DESCENDANCE, QUEL PRÉNOM BRETON AURA VOTRE PRÉFÉRENCE ? 🙂

La Bretagne historique (5 départements) compte environ 4.681.000 habitants, et plus de 48.000 naissances par an… Autant d’occasions de choisir #sonprénombreton !
(Source : Insee.)

 

*Au fait, pour obtenir un ñ :
– sur Mac, il suffit d’enfoncer la touche ALT puis taper N, et ensuite à nouveau seulement N.
– sur PC, maintenir la touche ALT puis taper le code 164.

À propos de l’auteur

Sabine

Sabine administrator

Graphiste

1 commentaire

Sabine

SabinePublié le11:12 - Nov 30, 2019

Cet article du 29 novembre 2019 https://www.20minutes.fr/societe/2663255-20191129-brest-deuxieme-petit-fach-prive-tilde-parquet montre bien que tous les accents ne se valent pas encore aux yeux de la loi. Heureusement, la société a aussi pour rôle de faire évoluer les lois obsolètes ou inadaptées. Question de reconnaissance culturelle.
Lire aussi : https://www.ouest-france.fr/bretagne/morlaix-29600/affaire-fanch-un-deuxieme-bebe-breton-se-voit-refuser-le-n-tilde-6631194

Laisser un commentaire